DECONNECTEZ-VOUS POUR EVITER LE BURN OUT

La frontière entre vie professionnelle et personnelle devient de plus en plus floue. Les anglais ont appelé ce phénomène le « blurring ». La cause principale ? L’HYPERCONNEXION ! Nous restons constamment connectés à nos outils numériques (smartphone en tête !). Une seule solution LA DÉCONNEXION !

L’hyperconnexion, le mal du siècle ?

Une hyperconnexion due à la PEUR !

Pourquoi restons-nous constamment connectés à nos outils numériques ? La peur est en fait la principale réponse. Quelle peur ? La peur de manquer quelque chose. Les anglophones ont forgé l’acronyme FOMO Fear Of Missing Out) pour décrire ce phénomène.

Par exemple, dans le cas du travail, nous avons de manquer un mail important de notre chef. Nous laissons donc notre messagerie tout le temps ouverte. Dès qu’une alerte apparait sur notre écran, nous nous précipitions pour consulter le mail en question.

Cette peur de manquer quelque chose d’important est aussi liée au circuit de la récompense dans notre cerveau. sauf exception, L’être humain privilégie notamment les taches plaisantes. Lorsque vous cliquez pour réceptionner vos mails vous activez le circuit de la récompense dans votre cerveau.

Le burn out en ligne de mire

« Selon une étude de l’institut Think, près de 20% des Français se disent en situation de burn-out avec comme première cause l’intensité du travail, due en grande partie à l’hyperconnectivité. »

Se déconnecter tout simplement

Se déconnecter pour gagner en productivité

Rester constamment connecté nuit à notre productivité. En effet, notre cerveau n’est pas multitaches. Lorsque réalisez plusieurs taches en meme temps, par exemple consulter ses mails et suivre une réunion sollicité la mémoire de travail. Or, chez l’être humain, la mémoire de travail est limitée en capacité environ 3 ou 4 éléments.

S’éloigner des outils numériques voire de rester inactif pendant un moment est bénéfique pour le cerveau. En effet, lorsque vous restez inactif votre cerveau active le réseau par défaut. Durant cette phase votre cerveau n’est en fait pas vraiment inactif, il procède à une introspection, il réfléchit et organise la pensée.

Ainsi se déconnecter aide à sortir le nez du guidon pour réfléchir notamment sur le sens de son travail.

Comment se déconnecter facilement ?

Naturellement vous ne pouvez pas rester constamment déconnecté (quoique :)
L’idée sera de compartimenter un peu plus sa vie et notamment de se réserver des plages de déconnexion totale. Vous pourrez ainsi sacraliser certains moments de votre semaine. Vous pourriez par exemple décider de déconnecter totalement le dimanche pour le consacrer entièrement à votre famille

A lire


Vous souhaitez en savoir plus sur les vertus de la déconnexion ? Je vous invite à lire mon livre 101 astuces pour mieux penser paru chez Eyrolles.

 

Entrepreneurs : présentez votre activité en mind mapping !

L’entrepreneur trouvera de l’intérêt à présenter son activité en mind mapping. En effet, l’entrepreneur présente souvent son activité de manière trop classique : un flyer, une présentation PowerPoint. Le mind mapping offre la possibilité de la présenter autrement. Il permet dès lors de se démarquer de la concurrence. Lors de l’université des entrepreneurs de Marcq en Baroeuil, j’ai rencontré François Houte, gérant de la société Visite 360 pro. Il a réalisé deux cartes mentales pour présenter ses visites virtuelles.
Une Visite virtuelle Google pourquoi faire

S’adresser à votre cible

Le mind mapping reste un moyen simple pour s’adresser rapidement à son client. En effet, le client est comme vous : il n’a pas le temps !!! Il a besoin d’aller à l’essentiel le plus rapidement possible. Présenter son activité en cartes mentales permettra ainsi de se démarquer de la concurrence. Le mind mapping est-il adapté à toutes vos cibles ? Probablement pas. En effet, cette façon de présenter l’information peut dérouter certains clients. Les cartes mentales seront particulièrement adaptées pour des clients dans certains domaines :

  • high Tech
  • éducation
  • Marketing
  • Recherche
  • Industrie

Susciter de l’intérêt pour votre produit

Le mind mapping pourra également vous servir à séduire votre client et le convaincre des avantages de votre produit ou de votre service. Là encore, votre client pourra balayer votre carte du regard pour se rendre directement à l’information qui l’intéresse.

Visite virtuelle pour qui-page-001

 

Pour aller plus loin sur le mind mapping pro

En tant qu’entrepreneur, vous souhaitez en apprendre un peu plus sur le mind mapping appliqué au business ? Je vous invite à notre livre Managez avec le mind mapping coécrit avec l’équipe de Signos.

Managez avec le mind mapping

Devenez un(e) adepte du sketchnoting

Vous souhaitez vous initier au sketchnoting ? Je viens justement de publier un ebook sur le sujet. Intitulé Prendre des notes comme Léonard de Vinci, vous apprendrez à composer des sketchnotes mémorables.

Prendre des notes comme Léonard de Vinci

Cet ebook est disponible en deux formats :

  • iBook : Ce format offre une belle interactivité : il inclut des questionnaires, une vidéo, des slideshow etc. Pour le lire, vous devez disposer d’un appareil Macintosh (un iPad par exemple). Cette version est disponible sur l’iTunes Store.
  • Pdf : ce format reste statique mais il permet de lire l’ebook sur une liseuse classique. Cette version est disponible sur la plateforme d’autoédition Lulu.

Réfléchir à la cible de sa présentation avec le mind mapping

Réussir une présentation nécessite de s’adapter au mieux à son public.
Ainsi, idéalement, vous devriez non pas réaliser une présentation thématique unique mais votre présentation devrait se décliner en fonction de votre public.

Recourir au questionnement Quintilien

Pour vous adapter au mieux à votre public, vous pouvez vous aider du questionnement Quintilien pour bâtir une carte à partir des éléments suivants:

  • Qui ? Quel est votre public ? Segmentez votre public en trois sous-groupes.
  • Quoi ? Quelles thématiques attend votre public ?
  • Où ? Quel est le lieu de votre intervention : taille de la salle ?, Historique du lieu ? Etc.
  • Quand ? Quel jour intervenez vous ? Si vous intervenez dans une conférence à quelle heure passez-vous ?
  • Combien ? Quelle sera la taille de votre public ?
  • Comment ? Quel sera votre mode de présentation ?
  • Pourquoi ? Quelles sont les attentes de votre public ?

adapte-public

La carte de cet article a été réalisée par Franco Masucci

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin, vous pouvez lire notre livre Managez avec le mind mapping coécrit avec l’équipe de Signos.

Livre Managez avec le mind mapping

Réalisez vos présentations (autrement mieux !) avec le mind mapping

Le mind mapping représente un outil idéal pour réaliser une présentation. Il permet de s’affranchir des défauts de certains logiciels de présentation (comme PowerPoint). Un logiciel de Mind mapping permet d’offrir à votre public la vision globale de votre sujet. Pour débuter, vous pouvez utiliser XMind, un logiciel gratuit en version de base. Toutefois, même avec le mind mapping, vous ne devez pas oublié une chose : votre public est constitué d’êtres humains !

Votre cible est avant tout humaine !

Bien souvent, lorsque nous réalisons une présentation, nous oublions un élément évident : notre public est constitué d’humains ! Or, un être humain suit certains principes de fonctionnement liés à son cerveau :

  • le temps d’attention d’un adulte est d’environ 30 mn

Si vous réalisez une présentation en mode conférence plus de 30 minutes, votre auditoire décrochera. Pour éviter ce travers, vous devez varier votre mode de présentation : proposer de la vidéo, des interactions avec votre public, du storytelling etc.

  • la capacité de la mémoire à court terme est limitée à 7 +-2 élément.

Si vous présentez une carte avec plus de 9 branches principales, votre public ne retiendra pas votre carte.

  • la capacité de la mémoire de travail  est limitée à 3 ou 4 éléments.

La mémoire de travail représente la capacité à manipuler des données stockées dans la mémoire à court terme. Ainsi, si votre carte contient plus de 3 niveaux de sous branches ou de sous cartes, là encore, vous perdrez votre auditoire.

Comment présenter votre carte mentale ?

Là encore, vous devez suivre le mode de fonctionnement du cerveau humain. Or, la mémoire humaine préfère souvent partir du général pour aboutir au particulier.

Par ailleurs, par convention, une carte mentale se lit dans le sens des aiguilles d’une montre en partant du haut à droite.

Ainsi, présentez votre carte dans l’ordre suivant :

  1. Le centre
  2. La structure globale : les branches principales
  3. Les structure secondaire : les sous branches.

Réaliser une présentation avec XMind

Pour réaliser une présentation avec XMind vous pouvez au choix :

  • Utiliser le mode présentation : Cette fonctionnalité reste toutefois payante
  • Créer une seule carte et déplier les branches manuellement lors de votre présentation. Au lieu de déplier les branches, vous pouvez également
  • Utiliser la fonction Focus sur un sujet
  • Créer une carte sommaire avec des sous cartes
  • Créer une carte sommaire avec des fichiers type powerpoint liés

HEC Montréal parle de mind mapping dans sa revue Gestion

HEC Montréal vient de publier mon article sur Mieux gérer ses projets avec le mind mapping dans leur revue Gestion du mois de septembre. J’y aborde notamment :
– l’intérêt du mind mapping pour gérer ses projets
– la méthodologie à suivre pour des projets qui tiennent la route

mindmapping-projet

Quels sont les bénéfices du mind mapping pour gérer des projets ?

Je vois 3 principaux bénéfices à utiliser le mind mapping pour gérer ses projets :

  • Garder le projet à vue
    Le Mind mapping permet de garder une vision globale de toutes les informations du projet.
  • Centraliser l’information sur le projet
    Bien souvent, les informations nécessaires pour mener à bien le projet se trouve dispersées au quatre coins du système d’information de votre organisation. Les coordonnées des participants au projet se trouvent dans le gestionnaire de contact, les échanges se trouvent enfouis dans la messagerie.
  • Découper le projet
    Un projet achoppe souvent du fait de son apparente complexité. A l’aide du mind mapping, vous allez pouvoir morceler votre projet en plus petites tâches.

A lire

Xavier Delengaigne, Carolina Vincenzoni, Patrick Neveu, Managez avec le Mind mapping, Dunod, 2016
Livre Managez avec le mind mapping



Pierre Mongin, Organisez vos projets avec le mind mapping, Dunod, 2014
Livre Organisez vos projets

3 conseils pour pérenniser les effets d’une formation mind mapping

J’ai eu le plaisir de réaliser une formation mind mapping initiation pour une société suisse lors du mois de septembre. Lors de ce stage, la directrice de l’entreprise m’a posé une très bonne question : « Comment faire pour que mes employés continuent de pratiquer le mind mapping ? »

Je lui ai prodigué trois conseils pour pérenniser les effets de la formation : 1 Pratiquer, 2 Disposer d’un logiciel de mind mapping commun, 3 Se former en continu.

Conseil 1 : Pratiquer !

Le mind mapping, c’est un peu comme un logiciel si vous ne le pratiquez rapidement, vous risquez de l’abandonner. Cette pratique peut être :

  • Individuelle : idéalement, vous devez pratiquer un peu de mind mapping chaque jour pendant au minimum 30 jours. Ainsi, le mind mapping fera partie de vos habitudes. Vous pouvez par exemple tout simplement réaliser votre liste de tâches quotidiennes sous la forme d’une carte mentale
  • Collective : le mind mapping doit idéalement devenir un outil collectif. C’est un peu comme le sport, pratiquer en groupe permet de se motiver mutuellement !

Conseil 2 : Disposer d’un logiciel de mind mapping commun

Afin de partager non seulement les cartes mais aussi les pratiques, je lui ai conseillé de choisir un logiciel de mind mapping pour tous ses employés. Le choix dépend naturellement de plusieurs paramètres : les besoins, la configuration matérielle etc.

Conseil 3 : Se former en continu

Certes, ce conseil est intéressé :). Toutefois, sans piqûre de rappel sur les bonnes pratiques ou de formations complémentaires comme par exemple mieux gérer son temps avec le mind mapping, les pratiques dérivent parfois voire disparaissent. Vous pouvez également progresser grâce à la lecture de livre sur le sujet. Avec Signos, nous avons rédigé un livre dédié au monde de l’entreprise : Managez avec le mind mapping.

Livre Managez avec le mind mapping



Et vous, quels sont vos conseils pour ancrer le mind mapping au sein d’une organisation ?

Managers : Gagnez de l’argent avec le mind mapping !

Pour un manager, gagner de l’argent reste le nerf de la guerre. Or, au sein de l’entreprise; certains facteurs entraînent des gaspillages : l’infobésité et le manque de collaboration au sein de vos équipes notamment. Le mind mapping, un outil low cost, vous aidera à réaliser des économies non négligeables. Alors prêt pour la chasse au gaspi ?

Lutter contre l’infobésité

Comme Manager, vous vous trouvez confronté à une surinformation grandissante. Les québecois ont forgé le terme infobésité, un mot valise composé de information et obésité.

Lutter contre l’infobésité, vous permettra de :

  • Garder un cap stratégique :

Le monde de l’entreprise devient de plus en plus complexe. Trop d’informations enmpêchent de prendre des décisions stratégiques. Vous restez scotché aux détails.

Le mind mapping va vous aider à y voir plus clair dans votre stratégie. Comment ? En prenant de la hauteur ! Le mind mapping offre en effet une vue globale d’une situation.

  • Organiser sa pensée :

Comme manager, vous devez avant tout réfléchir ! Pourtant bien souvent, vous restez le nez dans le guidon ! Vous êtes emporté dans le tourbillon quotidien : répondre aux mails, gérer les conflits au sein de vos équipes etc.. Le mind mapping, là encore vous sera d’une grande aide. Il va vous aider à organiser vos idées. Avant de démarrer un projet, vous allez pouvoir ainsi jeter toutes vos idées dans une carte puis les organiser facilement par un processus d’émergence. Ne gardez pas tout dans votre tête : externalisez votre pensée ! Utiliser le mind mapping s’apparente à une épreuve de calcul : Poser une division sur le papier reste plus facile que de procéder au calcul de tête !

  • Synthétiser :

Dans notre société de l’information, synthétiser l’information devient une compétence essentielle. Acquérir l’esprit de synthèse s’apprend. Le mind mapping est l’outil de prédilection pour synthétiser un grand corpus de données. Vous allez pouvoir ainsi passer des données aux informations pour aboutir aux connaissances.

Collaborer !

Au sein des entreprises, collaborer reste souvent un vain mot. Le mind mapping aide pour :

  • En finir avec les décisions unilatérales :

En France, les entreprises restent marquées par un processus décisionnel en forme de pyramide. Bien souvent les décisions restent unilatérales. C’est le seul moyen d’obtenir des décisions rapides disent certains :

« Il faut bien que quelqu’un tranche et décide ! »

Certes, toutefois, la décision ne doit pas forcément résulté d’une seule et meme personne. Le mind mapping consitue l’ooutil idéal pour prendre des décisions collégiales.

  • Arrêter les relations de domination :

Bien souvent, au sein de l’entreprise, les rapports humains restent marqués par des rapports de domination : supérieur/subordonnés par exemple. Le mind mapping va se muer en outil de médiation.

  • Huiler les rouages :

Dans le nombreuses sociétés, le lien social semble rompu. Les rouages du vivre ensemble semblent grippés. Collaborer en mind mapping va permettre d’ajouter de l’huile pour avancer tous ensemble dans la même direction.

Managez avec le mind mapping : le livre !

Pour vous aider à Manager avec le mind mapping, l’équipe Signos et moi vous proposons notre nouveau livre intitulé justement Managez avec le mind mapping. Il paraîtra en février 2016 aux éditions Dunod.